Astrid Desbordes, écrivain pour enfants

Dans le cadre de notre série Family Connexion qui parle de tous ceux et celles qui entourent les familles, j’ai souhaité interviewer Astrid Desbordes, l’auteur du récent livre pour enfants Mon Amour, qui a connu un grand succès en librairie.

La littérature enfant est un vrai support d’expression et de dialogue entre parents et enfants. C’est aussi l’occasion de se retrouver tous ensemble autour d’une histoire, de rêver et de partager un bon moment…comme une pause dans le tourbillon de la journée. Voilà pourquoi j’ai eu envie d’en savoir plus sur ce beau métier qui contribue intimement et au quotidien à la vie de famille.

***

Astrid, depuis quand écrivez-vous pour les enfants? 
Depuis plus de 10 ans maintenant. Au début, des livres assez sérieux sur des sujets comme les religions, et puis un jour, une amie illustratrice, Pauline Martin, a dessinéun petit hamster. Elle n’avait pas trop d’idée d’histoire, elle m’a demandé si son dessin m’inspirait. J’ai écrit un petit dialogue en imaginant d’autres personnages : notre première BD, Les Rêveries d’un hamster solitaire, était née!

Qu’aimez-vous dans votre travail d’écrivain pour enfants? 
J’ai un sentiment de liberté totale et en même temps, lorsqu’on écrit pour les enfants, on doit respecter un certain nombre de contraintes : les mots, le rythme, la construction. J’aime bien ce grand écart.

Comment naît l’idée d’un livre? 
C’est très variable d’un livre à l’autre. Mon Amour est né très simplement : une envie de parler à mes enfants, de leur dire l’essentiel. Un soir à la sortie de l’école, ma fille m’a dit : «J’ai raté mon interro, j’ai eu peur que tu sois fâchée et que tu ne m’aimes plus. » Je me suis dit que je ne pouvais pas en rester là !

Selon vous, qu’apporte la littérature jeunesse aux enfantes à leurs parents?
C’est assez difficile de répondre. Je suppose que c’est une sorte d’éclairage nouveau. On regarde par une petite fenêtre une vie inventée, mais qui, bizarrement, nous parle un peu de nous.

Quels sont vos projets d’écriture aujourd’hui?
Après Mon Amour, Archibald va avoir une petite soeur et nous parler de ce qu’il ressent… Et puis, je poursuis la série Edmond l’écureuil avec Marc Boutavant : une petite société d’animaux dans une clairière.

Je n’écris pas beaucoup, je suis juste mes envies !

Pour finir, quels sont vos albums préférés? 

Ah lala, dur dur de choisir!… Je dirais d’abord la série Ernest et Célestine, très poétique et parfois subtilement politique. Le Noël d’Ernest et Célestine ou Ernest et Célestine ont perdu
Siméon par exemple, c’est d’une délicatesse absolue. Il y a une économie de mots, tout est suggéré. J’adore.
Les Lettres de l’écureuil à la fourmi, de Toon Tellegen, illustré par Axel Sheffler. C’est drôle, intelligent, à chaque lecture, je suis émerveillée.
Et puis, un classique parmi les classiques : Le loup est revenu de Geoffroy de Pennard, j’ai dû le lire (le réciter, devrais-je dire) un million de fois à mes enfants, sans jamais m’ennuyer , c’est un signe !
Voilà, et puis le top du top reste Snoopy ! …Mais ça, c’est pour tous 🙂

***

Merci beaucoup à Astrid pour nous avoir fait découvrir son beau métier! … Et déjà hâte de découvrir ses nouveaux albums!

Bon début de semaine,

Emilie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *