Mum at work #6 : Pascale, fondatrice de l’association Ninoo

Pascale Comte Ninoo _Sweet Cabane

Mum at work #6 : Pascale, fondatrice de l’association Ninoo.

Aujourd’hui, nous rencontrons Pascale, 34 ans, qui a fondé en mars 2013 l’association pour les  enfants autistes, Ninoo. Elle est la maman d’Eliot, 6 ans. Pascale nous raconte ici comment elle a eu l’idée de créer cette association et comment cela se passe au quotidien. 

Comment as-tu eu l’idée de créér Ninoo? Je suis touchée directement par la question de l’autisme qui a été diagnostiqué chez mon fils, Eliot, quand il avait trois ans. Avant d’avoir Eliot, je travaillais comme chargée de communication et j’ai continué jusqu’en 2011, où, épuisée, j’ai décidé de me consacrer à mon enfant…  Je ne connaissais rien à ce handicap avant et j’ai découvert que c’était un parcours du combattant pour diagnostiquer l’autisme, qu’il y a pas mal d’idées fausses  à son sujet et qu’on le considère souvent, à tort, comme une maladie. C’est aussi difficile au quotidien pour les familles car 80 % des enfants ne sont pas scolarisés aujourd’hui et le soutien n’est pas toujours très positif, même de la part des associations… Face à ce constat amer, j’ai décidé, en mars 2013, de créer seule l’association Ninoo, avec une bénévole et quatre adhérents au début…

Que souhaites-tu apporter avec Ninoo? L’idée de cette association est d’amener un regard éclairé et optimiste sur ce qu’est ce handicap. On n’a pas de vocation thérapeutique mais on veut sensibiliser l’opinion et, surtout, offrir à nos petits adhérents et à leurs parents, un soutien concret. En moyenne, grâce à l’argent qu’on récolte, on offre aux 18 enfants de notre association une activité par mois. Sur notre site Internet Ninoo, on développe cette même approche avec des conseils pédagogiques, des exercices de graphisme et des ateliers à faire chez soi. Il y a aussi un espace shopping avec des t-shirt originaux, des cartes, des tattoos…

En quoi consiste concrètement ton activité? Je gère tous les événements caritatifs, la communication et les partenariats, les parrainages par des célébrités,… et toute la partie web. Toutes ces actions nous permettent de récolter de l’argent que nous reversons ensuite intégralement à l’association.

Que t’a apporté cette association? Fonder cette association m’a aidée à ne pas sombrer, à monter des projets, aller de l’avant et comprendre mieux ce qu’est l’autisme. Toutes ces actions concrètes qu’on mène auprès des enfants, les ateliers que l’on fait,… contribuent à mon bonheur et à celui d’Eliot!

Comment imagines-tu le développement de Ninoo? J’aimerais que l’association puisse grossir avec des salariés et qu’elle soit reconnue d’intérêt public ou général pour que l’on ait accès aux subventions. Aujourd’hui, les enfants ont de 3 à 10 ans, on pourrait aller au-delà, faire encore plus de choses!!

Peux-tu nous parler un peu plus des événements qui se préparent?

Tout d’abord, une vente aux enchères sur Paris, le 10 décembre, dans le 17è,  puis une vente de Noël sur le web le 14 décembre.  Lors de cette vente de Noël, vous pourrez trouver de très jolies créations : dessins, photos, bijoux, accessoires de mode, vêtements, objets de décoration… L’intégalité des recettes sera reversée à l’association bien évidemment (catalogue ici)

Dessin Inès de la Fressange

Dessin Inès de la Fressange

Merci à Pascale à qui nous souhaitons une super vente de Noël! Si vous souhaitez plus d’informations sur Ninoo ou sur les ventes de Décembre, allez visiter ce site qui est très agréable, ludique et pédagogique!

Très beau dimanche à tous,

Emilie.

1 Comment

  • Merci de nous avoir fait partager cette touchante rencontre avec une « super mum », effectivement!
    Et quelle bonne idée d’avoir mis en lumière dans cette rubrique « mum at work » une maman qui s’est investie dans la création d’une association!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *