Mum at work : Célia, créatrice de La Coqueta

Crédit photo : La Coqueta

Alors que les salons enfants sont en pleine effervescence à Paris,  nous partons à la rencontre de Célia Muñoz, la créatrice de la ravissante marque pour enfants La Coqueta, dont je suis fan.

Cette mum espagnole vit et travaille à Londres avec son mari et ses cinq enfants : Flavia, 7 ans, Lucas, 6 ans, Siena, 5 ans, Bosco, 4 ans, et Hugo, 3 ans. 

Elle nous raconte ici son incroyable aventure de business woman et de maman… Une vision à la fois  positive et sincère du travail … et de la vie! 

***

Que faisais-tu avant de créer La Coqueta Kids?  

Au départ, j’ai une formation en psychologie et j’ai d’abord travaillé comme chasseur de tête dans le domaine de la pharmacie et des biotechnologies. J’ai arrêté mon travail quand j’ai eu mon premier enfant, à l’âge de 31 ans, car j’avais l’idée d’avoir plein d’autres enfants! En parallèle, je me suis inscrite à la fac pour faire un master recherche sur la santé mentale.

Comment as-tu eu l’idée de créer La Coqueta?

Quand je travaillais comme chasseur de tête, je devais chercher des personnes qui aimaient vraiment leur travail…. Je n’ai jamais oublié cette conversation avec un chercheur en pharmacie qui me parlait de son combat pour trouver un nouveau médicament contre les maladies cardiovasculaires qui permettrait de sauver de nombreuses vies, et notamment celle de son propre fils…

Cela a été déterminant pour moi : j‘ai compris que moi aussi je voulais faire un travail dans lequel je croyais vraiment. Je me rends compte maintenant que c’est un luxe d’avoir un travail qu’on aime et que je suis très chanceuse d’avoir pu créer La Coqueta.

Crédit photo : La Coqueta

Crédit photo : La Coqueta

Quand j’ai eu mes enfants,  j’ai aussi  redécouvert mon goût pour la mode enfant, en confectionnant moi-même leurs vêtements. En faisant des recherches, je me suis aperçue, qu’il n’y avait pas sur le marché de marque enfant qui proposait des vêtements bien faits, à prix modéré, au design à la fois traditionnel et élégant. En tant qu’Espagnole, j’avais un goût quasi naturel pour la mode enfant car cela est très important dans mon pays. J’ai donc eu l’idée d’amener à Londres cette touche espagnole…

Et comme j’avais beaucoup d’enfants en bas âge, je ne manquais pas de source d’inspiration : je dessinais les vêtements puis les essayais sur eux avant de les vendre dans mon magasin. Mes fournisseurs m’ont beaucoup aidée à ce moment-là pour rapatrie design et production. Je me suis aussi appuyée sur les conseils et avis de personnes que je rencontrais dans des magasins, ce qui m’a été d’une aide précieuse pour ouvrir mon propre shop.  J’ai ouvert ce dernier en mars 2013 et depuis, je ne regarde jamais en arrière…

Crédit photo : La Coqueta

Crédit photo : La Coqueta

Peux-tu décrire une journée de travail ordinaire? 

Tout est minutieusement planifié : je garde un oeil sur tout, du design à la commercialisation, en passant par la production.  Mes journées passent très vite et j’aime ça!  Mon travail est à la fois intéressant et challenging car je mets souvent la main à la pâte et je suis confrontée chaque jour à de nouvelles situations. J’apprends aussi beaucoup de mes collègues dont le travail est très inspirant.

Ma routine quotidienne est assez stricte : après avoir déposé les enfants à l’école, je passe au magasin pour voir mes vendeuses. Puis, je vais au bureau  à 5 minutes de là, et je travaille avec le reste de l’équipe. Je suis très impliquée dans la partie marketing. Mais, avec l’extension de la marque,  je dois me consacrer d plus en plus au design et à la production. J’aime bien terminer ma journée de travail par une discussion avec mes collègues. Je trouve qu’il est important de bien se connaître pour réussir à travailler tous ensemble.   

Crédit photo : La Coqueta

Crédit photo : La Coqueta

Qu’aimes-tu dans ton travail?

J’aime ce côté multi-tâches qui me permet d’avoir un oeil sur l’ensemble du business. J’aime aussi passer du temps avec mes collègues que j’estime beaucoup et qui sont essentiels à la réussite du projet.

Que trouves-tu plus difficile dans ton travail?

Trouver la bonne équipe : des gens avec qui pouvoir travailler en étroite collaboration et qui soient motivés. J’y arrive enfin, mais cela a pris du temps! Partager le succès avec tous ceux qui se sont engagés dans cette aventure est quelque chose de merveilleux!

En disant cela, je dois ajouter aussi que j’ai mis du temps à comprendre qu’il ne s’agissait pas seulement trouver les bonnes personnes mais aussi d’apprendre soi -même à être un bon manager pour faire en sorte que tout le monde trouve sa place.

Comment concilies-tu travail et vie de famille?

C’est une question qu’on me pose souvent et je dois dire que je n’ai pas de recette magique!  J’ai juste trouvé une manière de fonctionner qui convient bien à ma famille jusqu’à maintenant… Ca ne s’est pas fait en un jour et je ne l’ai appris de personne ni d’aucun livre! Avoir un travail qu’on aime et rendre sa famille heureuse est quelque chose qui se travaille au jour le jour, et qui est sans cesse remis en question!

Pour ma part, je me concentre sur la routine, la qualité des échanges, plus que sur la quantité… Travailler avec une bonne équipe est aussi essentiel pour réaliser cet équilibre vie pro/ vie perso…

Au début, je n’arrivais pas bien à séparer travail et vie de famille quand j’étais à la maison… Mais je suis parvenue à mieux séparer les deux au fil du temps, et c’est essentiel!

Finalement, je n’ai pas vraiment de recette, mais je sais qu’est important d’être présent dans ce qu’on fait. Je me mets également moins la pression pour que tout soit parfait! Comme mon fils Lucas me dit : « tu as fait de ton mieux, alors que demander d’autre? C’est déjà pas mal! » Je crois qu’il a raison…

Crédit photo : La Coqueta

Crédit photo : La Coqueta

Quels sont tes projets pour La Coqueta?

J’aimerais développer encore La Coqueta, notamment via le online et via l’ouverture de plusieurs shops. Je vais devoir me concentrer davantage sur le design, la production et le marketing, mes points forts.

Quels conseils donnerais-tu à une mum qui voudrait monter son business?
  • Testez votre concept en amont pour voir son potentiel
  • Tenez bon si vous croyez très fort en votre concept!
  • N’écoutez pas trop les conseils des autres, une fois votre concept bien établi. Il est important de rester près de son idée originale car c’est elle qui a une vraie identité … puisqu’elle vient de vous!
Crédit photo : La Coqueta

Crédit photo : La Coqueta

***

Mille mercis à Célia pour cette belle interview… La conciliation vie pro et perso reste quelque chose de très personnel finalement et toujours à renégocier… Et vous, qu’en pensez-vous?

Je vous embrasse,

A jeudi pour parler livres,

Emilie. Xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *