Mum at work : Cristina, créatrice de The Middle

Cristina Sanz, The Middle Brand, Sweet Cabane

Mum at work : Cristina, créatrice de The Middle.

Cristina est une mum madrilène de 46 ans, maman de Claudia, 14 ans et d’Hugo, 12 ans. Après avoir vécu plusieurs années à Paris où elle était mariée, elle est retournée vivre à Madrid, suite à son divorce en 2012. Elle  a changé complètement d’activité professionnelle: de super manager en entreprise, elle est devenue créatrice de bijoux…

C’est cette aventure qu’elle nous raconte ici.

***

Comment as-tu eu l’idée de créer The Middle?

J’ai travaillé pendant plus de 6 ans à Paris comme directrice marketing dans une entreprise de technologies où je bossais beaucoup, avec de nombreux voyages. J’adorais ce que je faisais mais c’était épuisant. Un jour, pendant les vacances, j’ai fait un burn-out. J’avais mal à l’estomac depuis déjà plusieurs mois sans savoir ce que j’avais. Un jour, je suis tombée dans les pommes… A partir de là, j’ai commencé à réfléchir à ma vie, à mes enfants, et j’ai décidé de ne plus retourner à mon travail. C’était en 2012.

J’ai alors changé radicalement. Dans mon ancien travail, il y avait une dimension créative qui me plaisait beaucoup, et c’est ce que j’ai essayé d’approfondir. Un jour, par le plus pur hasard, j’ai rencontré un artisan péruvien à New-York qui vendait dans la rue de petits bracelets en cuir. C’est ce qui m’a donné l’idée de créer The Middle. Avec mon amie et associée, on a alors commencé à travailler avec lui en 2013. C’était le début de l’aventure!!

Aujourd’hui, on fabrique tout en Espagne, depuis un petit village d’Andalousie. Nous, on vit à Madrid où on est une toute petite équipe de 3 personnes pour concevoir les produits et développer la marque. Aujourd’hui, les créations The Middle s’exportent dans plusieurs pays, de l’Europe au Japon.

Comment gères-tu ta vie d’entrepreneur et de maman?

Être une maman divorcée ET monter sa boîte n’est pas évident! Les enfants avaient encore plus besoin de moi à ce moment-là. J’ai installé mon bureau dans ma maison, pour que ce soit plus pratique et que je puisse être là quand ils en expriment le besoin. L’adolescence est un moment où la présence des parents est indispensable, même si c’est sous une autre forme que quand ils étaient petits…

Je me mets à travailler non-stop après les avoir emmenés au collège le matin, et ce jusqu’à 16 heures où je les récupère. Je les emmène ensuite aux activités. Puis, je retravaille quand ils font leurs devoirs : comme ils sont déjà grands, ils sont relativement autonomes à ce niveau-là!

Qu’est-ce que tu aimes dans ce nouveau projet professionnel?

Au départ, tout le monde me disait que je ne tiendrais pas ce changement de vie radical : passer d’une vie sociale intense, avec de nombreux voyage… à un travail à la maison, où je ne vois pas énormément de monde… Eh bien, c’est tout le contraire! Je suis très HEUREUSE! J’adore cette vie plus tranquille, j’avais vraiment besoin de changer de rythme : aujourd’hui j’ai troqué tailleur et talons hauts contre jeans et sneakers, et c’est super!… Et puis, je vois mes enfants heureux, et ça me donne une énergie extraordinaire!

Quels sont tes projets pour The Middle?

J’aimerais me lancer dans la création d’autres accessoires l’année prochaine… En parallèle, je vais continuer à aider des jeunes entreprises à se créer dans le cadre d’un incubateur…

C’est la quarantaine créative 😉 !

Quels conseils donnerais-tu à une mum qui voudrait monter sa propre activité?

  • D’abord,  super bien s’organiser en partageant bien les moments de travail et les moments en famille pour que ce soit clair pour tous les membres de la famille.
  • Faire participer son compagnon à ce projet en établissant avec lui les conditions de sa réalisation et ce que cela implique comme sacrifices ou changement d’organisation pour lui aussi… Car tout est lié quand on monte un nouveau projet et que votre business a lieu dans l’endroit où vous vivez!
  • Quand les enfants sont petits, travailler hors de la maison, pour bien partager vie professionnelle et vie privée et faire comprendre à tout le monde que ce projet est important, que ce n’est pas juste pour passer le temps pendant que les enfants sont à l’école! J’ai vu plein de femmes avec des projets géniaux abandonner rapidement et retourner travailler dans une boîte car elles n’arrivaient pas à bien séparer les deux pans de leur vie! C’est un équilibre très difficile…

***

Un grand merci à Cristina pour ce beau partage d’expérience, sincère et très inspirant! Vous pouvez retrouver les créations The Middle on line.

 

Passez une belle journée,

Emilie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *